Collectif Soutenons Le Mur

Archive Collectif Le Mur – Psychanalyse à l'épreuve de l'autisme – Sophie Robert

L’Association Française pour l’Information Scientifique (AFIS), éditeur du magazine « Sciences et pseudo-sciences, a publié sur son site internet un communiqué de presse du 22 janvier 2012, soutenant la proposition de loi déposée par le député Daniel Fasquelle (UMP).

Le communiqué de l’AFIS écrit notamment :

« La connaissance des causes de l’autisme a beaucoup progressé ces dernières années (identification de composantes génétiques, etc.) rendant caduque l’explication psychanalytique incriminant le comportement et l’attitude des parents. »

« De même, à travers le monde, les méthodes de prise en charge et de traitement ont été initiées et, surtout, évaluées. Celles qui ont fait leurs preuves ont été retenues et les thérapies d’inspiration psychanalytique ne font pas partie de l’arsenal thérapeutique mis en oeuvre dans la plupart des pays et ne figurent dans aucune recommandation nationale ou internationale en matière d’autisme. La France fait figure d’exception : les thérapies d’inspiration psychanalytique y sont toujours largement dominantes, avec des conceptions dépassées, des discours et des explications d’un autre âge, culpabilisant les familles et, tout particulièrement, les mères. C’est ainsi que perdurent des pratiques inadéquates, quand elles ne sont pas, tout simplement, scandaleuses (comme le packing, où les enfants autistes sont enveloppés de draps humides et froids (10°C), méthode dont on n’a jamais prouvé la moindre efficacité, malgré plus de trente ans d’utilisation).
Si le rôle des autorités publiques n’est pas de dire le vrai et le faux en matière scientifique ou médicale, celles-ci sont dans leur droit et, pensons-nous, honorent leur devoir en faisant en sorte qu’en matière de santé publique, les seules pratiques reconnues et mises en oeuvre dans le système de soins soient celles validées et reconnues par la communauté scientifique et médicale.

« Nul doute que la proposition de loi soulèvera des polémiques et que certains la présenteront
comme une ingérence dans un débat scientifique. Ce qui ne devrait pas être le cas. Le débat
scientifique sur l’apport des théories psychanalytiques à la prise en charge et au traitement
de l’autisme est largement clos. Des pratiques non validées s’inspirant de ces théories
peuvent relever de choix individuels et privés mais n’ont pas leur place dans le système de
santé publique. »

Télécharger le communiqué de presse de l’AFIS au format PDF sur leur site

Télécharger le communiqué de presse de l’AFIS au format PDF sur notre site

admin On janvier - 23 - 2012

One Response so far.

  1. h rouveyrollis dit :

    « Le journalisme n’implique t-il pas un peu de distance et la restitution de l’information scientifique quand elle est disponible? »
    A propos de votre titre du 22 janvier – les patients et leurs familles ont droit…. – ne prenez vous pas des risques face…faisant usage du mot patient? j’imagine aisément le député le deuxième plus actif de France et une troisième proposition de loi en interdisant l’usage , la référence…je lui suggérerais encore, y a t-il prescription, une retour sur la période Lovaas et ses conduites aversives incluant la stimulation électrique….au même titre mais sans commune mesure, les douches froides de Shoppler, où fut la science dans ce temps et permettez moi l’égarement suivant: référencé à ce que suggère de l’humain la psychanalyse (pas elle seule… crime de lèse majesté), Lovaas n’aurait pas attendu une vingtaine d’année pour corriger ses protocoles de conditionnement opérant et ne croyez pas qu’éthique y fut pour quelques chose…plutôt le risque…maltraitance commençait à faire la une des journaux.
    Juste l’indication suivante,aux fins de corriger vos informations la pratique d’ enveloppement humide n’est jamais été , n’est toujours pas un protocole du registre psychanalytique, la psychanalyse appliquée cela n’existe pas… »à quoi sert-elle alors », j’admets ne pas avoir de réponse disponible en temps réel….le temps de S Robert à propos de laquelle, vous pourriez user de votre influence critique, lui suggérant, étant aux USA, une attitude scientifique qui inclurait dans sa production un travail global tellement la problématique est compétitive – le mieux de l’autre coté de l’océan – le pire en France – « surfant » sur la souffrance des famille, qui inclurait donc : que sont les autistes et apparentés du spectre aux Etats Unis au Canada, le diagnostic, le temps d’attente pour celui-ci, le temps d’attente pour l’installation d’une prise en charge, leurs devenir de 0 à 18 après aussi bien sur….dans le contexte, cela absent des débats…où est la science au sens de démarche scientifique.

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube
Le_mur_censuré

Officiel : Fin de partie po

  Suite à la décision de justice du 26 janvier 2012, ...

2012-03-29-Sciences-et-Avenir-3339221

Sciences et Avenir : "Autis

Sciences et Avenir consacre un dossier de 6 pages dans ...

2012-campagne-collectif-autisme-grande-cause

La campagne Grande Cause Na

La campagne grand publie de l' "Autisme Grande Cause Nationale ...

logo-Senat

Sénat : Evaluation de l'im

Le Sénat a publié il y a quelques jours la ...

2012-Franck-Ramus

Franck Ramus (CNRS) pose de

Franck Ramus est directeur de recherches au CNRS, au Laboratoire ...