Collectif Soutenons Le Mur

Archive Collectif Le Mur – Psychanalyse à l'épreuve de l'autisme – Sophie Robert

France 2 a consacré le reportage « Grand Format » du journal télévisé de 20 HEURES du 5 février 2012 à la question des prises en charge dans l’autisme (timecode 29 min). Ce reportage intitulé « Autisme : un autre regard » pose la question de la méthode de prise en charge : psychoanalytique ou pas.

Pour cela, ils ont choisi de dresser le portrait de Raphaëlle, une autiste de 32 ans et de sa mère. Raphaëlle n’a été diagnostiquée qu’à l’âge de 10 ans, en Belgique, et n’a commencé à être scolarisé qu’à 12 ans après plusieurs années en hôpital de jour. Sa mère, Claude Collignon, est convaincue que le suivi psychiatrique était une grave erreur. Elle raconte ainsi que les professionnels ne répondaient pas aux questions et qu’il y avait « une volonté de mettre des barrières entre la vie de Raphaëlle dans l’institution et puis les soucis, les question de sa mère ». Elle résume le suivi ainsi : « Nous avons perdu 10 ans ».

Le député Daniel Fasquelle (UMP) qui vient de déposer un projet de loi visant à éliminer la prise en charge psychanalytique de l’autisme déclare : « Les méthodes psychanalytiques ne sont pas efficaces, mais c’est pire que ça, elles détruisent l’enfant qui n’est pas correctement pris en charge et détruisent les parents, les couples et les mamans aussi, puisqu’on explique au maman que c’est de leur faute si leur enfant est dans cet état là.

François Pinabel, un pédopsychiatre « de terrain », explique que, pour lui, « il n’existe pas un traitement magique de l’autisme … c’est faux … de toute façon » et que l’ « on ne sait pas » si la cure thérapeutique est efficace.

Le pédopsychiatre psychanalyste Bernard Golse, est également interrogé. D’après lui, « tout le monde a son rôle à jouer là dedans : les éducateurs, les rééducateurs et les psychothérapeutes. Et avoir un thérapeute qui est là, qui met des mots sur leurs émotions, qui met du sens sur leurs comportements, c’est tout doucement leur faire comprendre que les autres existent et ne sont pas dangereux. »

Nous regretterons le fait que le film « Le Mur » de Sophie Robert n’est à aucun moment été mentionné dans le reportage, alors qu’il a fortement contribué à relancer le débat sur la question. On notera également l’absence d’un responsable associatif, face à deux pédopsychiatres.

Voir le reportage sur le site du JT de France 2

admin On février - 5 - 2012

Comments are closed.

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube
Le_mur_censuré

Officiel : Fin de partie po

  Suite à la décision de justice du 26 janvier 2012, ...

2012-03-29-Sciences-et-Avenir-3339221

Sciences et Avenir : "Autis

Sciences et Avenir consacre un dossier de 6 pages dans ...

2012-campagne-collectif-autisme-grande-cause

La campagne Grande Cause Na

La campagne grand publie de l' "Autisme Grande Cause Nationale ...

logo-Senat

Sénat : Evaluation de l'im

Le Sénat a publié il y a quelques jours la ...

2012-Franck-Ramus

Franck Ramus (CNRS) pose de

Franck Ramus est directeur de recherches au CNRS, au Laboratoire ...