Collectif Soutenons Le Mur

Archive Collectif Le Mur – Psychanalyse à l'épreuve de l'autisme – Sophie Robert

Print Friendly, PDF & Email

Voici une dépêche publiée le 9 février 2012 par l’AFP annonçan la saisie du Conseil national des universités par le député UMP Daniel Fasquelle auteur d’une « proposition de loi visant à interdire l’accompagnement psychanalytique des personnes autistes au profit de méthodes éducatives et comportementales ». Sa saisie vise à éliminer la référence à la psychanalyse dans l’enseignement et la recherche sur les causes et les prises en charge de l’autisme.

Lire également sur le blog du député : « Je demande aux présidents d’université de tourner le dos définitivement à l’approche psychanalytique dans l’enseignement et la recherche « 

AFP: Autisme: un député UMP contre l’enseignement psychanalytique à l’université

PARIS, 9 février 2012 (AFP) – Le député UMP Daniel Fasquelle va saisir le Conseil national des universités afin que l’enseignement et la recherche sur les causes et les prises en charge de l’autisme ne fassent pas référence à la psychanalyse, a-t-il annoncé jeudi.

Ce député a récemment déposé une proposition de loi visant à interdire l’accompagnement psychanalytique des personnes autistes au profit de méthodes éducatives et comportementales. Il était jeudi au lancement à Matignon de l’autisme comme grande cause nationale.

Il souhaite « mettre définitivement fin à l’approche psychanalytique de l’autisme ».

Daniel Fasquelle a indiqué dans un communiqué qu’il allait « saisir le président du Conseil national des universités (CNU) et, à travers lui, l’ensemble des présidents d’universités afin que l’enseignement et la recherche sur les causes et les prises en charge de l’autisme soient radicalement modifiées pour être mises en conformité avec les recommandations internationales ».
Selon le député, la psychanalyse ne figure dans aucune recommandation nationale ou internationale.

François Fillon a chargé jeudi Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités, d’engager l’élaboration d’un nouveau plan autisme, décrété Grande cause nationale 2012, qui doit notamment permettre à la France de poursuivre le rattrapage de son retard en matière de prise en charge.

Il a reçu le collectif d’associations « Ensemble pour l’autisme », avant d’appeler dans un discours à « un sursaut collectif et une mobilisation nationale pour changer notre regard » sur l’autisme, qui touche entre 300.000 et 500.000 personnes en France.

dec/vdr/sm/ei

ASSEMBLÉE-SANTÉ-SOCIAL-HANDICAP-PARTIS-UMP – 09/02/2012 19h06 – AFP

admin On février - 9 - 2012
  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Officiel : Fin de partie po

  Suite à la décision de justice du 26 janvier 2012, ...

Sciences et Avenir : "Autis

Sciences et Avenir consacre un dossier de 6 pages dans ...

La campagne Grande Cause Na

La campagne grand publie de l' "Autisme Grande Cause Nationale ...

Sénat : Evaluation de l'im

Le Sénat a publié il y a quelques jours la ...

Franck Ramus (CNRS) pose de

Franck Ramus est directeur de recherches au CNRS, au Laboratoire ...