Collectif Soutenons Le Mur

Archive Collectif Le Mur – Psychanalyse à l'épreuve de l'autisme – Sophie Robert

Version mise à jour – 14/2/2012

 

Le 13 février 2012 restera un moment important dans l’évolution de l’accompagnement des personnes avec autisme en France avec une version d’un rapport à paraître de la Haute Autorité de Santé rendue publique par Libération suivi d’un démenti de la HAS sous la pression du lobby psychanalytique (APM News et AFP).

 

Etape 1 – Libération rend public un rapport de « recommendations de bonnes pratiques » de la Haute Autorité de Santé

Le 12 février 2012 au soir, Libération diffuse sur son site internet un article à paraître le lendemain intitulé « Autisme : les psys réduits au silence ». Stupeur au réveil, l’article se retrouve en une de l’édition papier du journal.

Libération explique : « Dans un rapport à paraître que «Libération» s’est procuré, la Haute Autorité de santé retoque les pratiques psychanalytiques. Une première. [...] Il faut aller chercher la petite bête. Elle se niche page 27 du rapport de la Haute Autorité de santé (HAS) sur les recommandations de bonne pratique dans la prise en charge de l’autisme, qui sera rendu public le 8 mars, et que Libération s’est procuré. Les mots sont pesés : sous le titre «Interventions globales non recommandées ou non consensuelles», les experts de la HAS écrivent : « L’absence de données sur leur efficacité et la divergence des avis exprimés ne permettent pas de conclure à la pertinence des interventions fondées sur les approches psychanalytiques, ni sur la psychothérapie institutionnelle ».

Concernant le packing, Libération croit savoir qu » « après avis juridique, la Haute Autorité de santé a souhaité affirmer son opposition formelle à l’utilisation de cette pratique ».

Il faut savoir pour information que ce rapport est attendu depuis de nombreux mois par les associations depuis de nombreux mois et a fait l’objet d’un lobbying important des psychanalystes et des associations. Par exemple, Danièle Langloys, présidente d’Autisme France, a dénoncé publiquement le retard de ce rapport lors du congrès d’Autisme France début décembre 2011.

 

Etape 2 – L’information est reprise dans la revue de presse de France Info

L’hyper-revue de presse de Jean-Christophe Martin à 07h20 sur France Info relaye la une de Libération (timecode 08:33).

« Au détour d’une phrase, les experts de la plus haute instance sanitaire française prennent une décision très lourde de conséquence, ils ferment la porte à la psychanalyse dans la prise en charge de l’autisme. Pour Eric Favereau dans Libération, c’est même une véritable bombe clinique. » (time code 08:33)

Etape 3 – Reprise de l’information sur internet

L’ensemble de la presse reprend l’information (ex: RFI, L’Express, 20 minutes, France Soir, Le Point).

Pour RFI, « L’autisme nécessite plus d’accompagnement « . RFI observe ainsi que « Privilégier les méthodes éducatives et comportementales à l’accompagnement psychanalytique, telle se dessine la nouvelle orientation de la prise en charge des malades ». RFI donne la parole à Delphine Piloquet, Secrétaire Générale d’Autistes Sans Frontières et à Marie Cathelineau, du Collectif des 39 contre la nuit sécuritaire.

L’Express titre « Autisme : la psychanalyse désavouée par la Haute autorité de santé » et donne la parole à Danièle Langloys, Présidente d’Autisme France. L’Express rappelle que cette victoire a été acuise de haute lutte mais que les conclusions sont des recommendations de bonne pratique non opposables juridiquement : « En des termes prudents, il désavoue très clairement ce mode d’intervention, toujours utilisé en France auprès des enfants autistes, alors qu’il ne figure dans aucune recommandation internationale. Les conclusions de la HAS ne constituent pas une interdiction de la psychanalyse, puisque les « recommandations de bonne pratique » ne sont pas opposables sur le plan juridique. Mais elles constituent une référence, quant à l’exercice approprié de la médecine, et les magistrats les prennent en compte lorsque des affaires sont portées devant les tribunaux. Sollicitée par L’Express, la présidente de la principale fédération d’association de parents d’enfants autistes, Autisme France, Danièle Langloys, salue « l’objectivité » de la HAS. « Le désaveu de la psychanalyse est une victoire acquise de haute lutte », ajoute-t-elle. »

20 minutes retient qu’ »un rapport à paraître mettrait en doute l’efficacité des approches psychanalytiques et de la psychothérapie dans la prise en charge des autistes ». France Soir est encore plus direct : »Autisme : Stop à la psychanalyse en tant que traitement ».

Le Point, pour sa part, s’interroge :  « Autisme : la fin du règne de la psychanalyse » et d’analyser : « Encore aujourd’hui, aucune certitude ne s’impose dans le traitement de l’autisme. Mais les comportementalistes pourraient bientôt l’emporter. [...] Si cela venait à être confirmé, ce rapport [de la HAS] sonnerait bien le glas de la psychanalyse dans le traitement de l’autisme. Une révolution est en marche. »

Etape 4 – 11:24 – Démenti de la HAS sous la pression des psychanalystes

APM New International, agence de presse médicale, publie à 11:24 un entretien avec la HAS intitulé : « Autisme: la HAS dément demander l’interdiction des méthodes psychanalytiques et du packing ».

Voici le communiqué de presse d’APM News écrit notamment: « Le directeur général de la Haute autorité de santé (HAS), Dominique Maigne, a démenti lundi que les recommandations de bonne pratique en préparation sur la prise en charge de l’autisme et des troubles envahissants du développement (TED) chez l’enfant et l’adolescent interdisaient l’utilisation des méthodes psychanalytiques et du packing. »

La HAS émet elle même un communiqué de presse :

« L’Anesm et la HAS ont débuté en 2010 l’élaboration de recommandations de bonne pratique sur l’autisme et les troubles envahissants du développement chez l’enfant et l’adolescent. Ce travail est en cours de finalisation. L’Anesm et la HAS délibéreront d’ici la fin du mois de février sur une version définitive qui tiendra compte des éventuelles observations de l’ensemble des experts qui ont participé à ce travail.

L’Anesm et la HAS regrettent que les phrases citées se révèlent hors contexte ou inexactes au regard de la version actuelle du document.

L’Anesm et la HAS rappellent que ces recommandations seront présentées lors d’une conférence de presse le 6 mars prochain. L’objectif sera de mettre en lumière les avancées les plus importantes pour les enfants et leur famille ainsi que pour les professionnels concernés des secteurs médico-social et sanitaire. »

L’AFP émet une dépêche en fin d’après-midi confirmant la position de la HAS et l’opposition du Collectif 39. L’AFP écrit notamment :

« Des psychiatres s’insurgent contre une offensive contre la psychanalyse, soulignant notamment la « croisade » d’un député qui se fait le « relais du puissant lobby de quelques associations » pour l’écarter de la prise en charge de l’autisme.

Le Collectif des 39 contre la Nuit sécuritaire s’insurge de l’offensive du député UMP Daniel Fasquelle qui, accuse-t-il, continue sa croisade visant à « mettre définitivement fin à l’approche psychanalytique de l’autisme ».

[...]

Interrogée par l’AFP, la HAS a affirmé que le quotidien s’appuyait sur une « version provisoire ». « Ce travail est en cours de finalisation », ajoutent l’Anesm et la HAS dans un communiqué.

Le rapport devrait également se prononcer sur une autre pratique controversée, le packing (enveloppement dans un drap humide) que certains veulent interdire comme l’association Vaincre l’autisme et à laquelle la HAS serait formellement opposée, selon Libération. »

 

Affaire à suivre !

 

Autres Sources

Sante News : « Autisme et troubles envahissants du développement chez l’enfant et l’adolescent …précision de la HAS »


Mises à jour :

  • 14/02/2012 – ajout du communiqué de la HAS

 

 

 

admin On février - 13 - 2012

Comments are closed.

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube
Le_mur_censuré

Officiel : Fin de partie po

  Suite à la décision de justice du 26 janvier 2012, ...

2012-03-29-Sciences-et-Avenir-3339221

Sciences et Avenir : "Autis

Sciences et Avenir consacre un dossier de 6 pages dans ...

2012-campagne-collectif-autisme-grande-cause

La campagne Grande Cause Na

La campagne grand publie de l' "Autisme Grande Cause Nationale ...

logo-Senat

Sénat : Evaluation de l'im

Le Sénat a publié il y a quelques jours la ...

2012-Franck-Ramus

Franck Ramus (CNRS) pose de

Franck Ramus est directeur de recherches au CNRS, au Laboratoire ...