Collectif Soutenons Le Mur

Archive Collectif Le Mur – Psychanalyse à l'épreuve de l'autisme – Sophie Robert

A quelques heures des recommandations de la Haute Autorité de Santé, La Vie publie ce soir 7 mars 2012 un article qui envisage une révolution dans la prise en charge de l’autisme. Cet article intitulé « Autisme : vers une révolution des prises en charge? » fait le point avec minutie sur les positions de chaque camp, les pétitions et les actions des politiques.

La journaliste Joséphine Bataille écrit ainsi : « L’autisme est au centre d’une lutte que se livrent familles inquiètes de voir s’améliorer les conditions de vie de leur enfant, et thérapeutes convaincus de la nécessité d’une approche « psychanalytique », alors que dans le monde anglo-saxon, on privilégie une prise en charge comportementale. Les conclusions de la Haute autorité de santé, rendues demain sur le sujet, risquent de bouleverser la donne. » Mais la journaliste se pose la question « Le rapport de la Haute Autorité de santé tranchera-t-il le débat ? ». Elle rappelle le rapport de Valérie Létard, la proposition de loi de Daniel Fasquelle et son rejet par l’UNAPEI. Elle conclue en observant qu’ « au-delà du conflit, il reste, pour les patients, un déficit de prise en charge, stigmatisé par les instances européennes ».

A noter que la journaliste évoque la décision de censure du film Le Mur ainsi que la pétition internationale en anglais que nous avions lancé sur les droits de la personne autiste en France que vous pouvez lire et signer ici.

Extraits :
« [Le] rapport [de la HAS], qui remettrait en cause l’intérêt de l’approche psychanalytique est attendu fiévreusement. […] Mais il est aussi l’objet d’une lutte passionnelle. D’un côté, le milieu médical, où l’autisme est appréhendé avant tout comme un trouble psychiatrique affectif, selon une approche psychanalytique. De l’autre, la plupart des associations de parents et les tenants d’une prise en charge éducationnelle, qui s’appuient sur des recherches mettant à jour de probables causes génétiques et neurologiques à l’autisme. Entre les deux camps, c’est carrément la guerre; une guerre dont un récent documentaire, « Le mur », sert de révélateur : le film fait le procès de l’approche psychanalytique, qui impute l’autisme à une relation déficiente, intra-utérine ou à la naissance, consciente ou non, avec la mère. Les psychanalystes qui s’y expriment et y développent ce point de vue, s’estimant mis en défaut, ont obtenu du tribunal de Lille l’interdiction de la diffusion. La cinéaste a fait appel.
[…]
Les parents en guerre
Ce discours culpabilisant, des associations de parents n’en veulent plus. […] Pour l’association, cette technique constitue une maltraitance. […] Les familles réclament la généralisation des méthodes d’éducation
[…]
La méthode Aba jugée « totalitaire » 
Dans l’autre camp,  l’Institut  psychanalytique de l’enfant a  organisé la riposte […] Le rejet d’une méthode comme Aba est, pour les psychanalystes, sans appel. »

Lire l’article dans La Vie

admin On mars - 7 - 2012

Comments are closed.

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube
Le_mur_censuré

Officiel : Fin de partie po

  Suite à la décision de justice du 26 janvier 2012, ...

2012-03-29-Sciences-et-Avenir-3339221

Sciences et Avenir : "Autis

Sciences et Avenir consacre un dossier de 6 pages dans ...

2012-campagne-collectif-autisme-grande-cause

La campagne Grande Cause Na

La campagne grand publie de l' "Autisme Grande Cause Nationale ...

logo-Senat

Sénat : Evaluation de l'im

Le Sénat a publié il y a quelques jours la ...

2012-Franck-Ramus

Franck Ramus (CNRS) pose de

Franck Ramus est directeur de recherches au CNRS, au Laboratoire ...