Collectif Soutenons Le Mur

Archive Collectif Le Mur – Psychanalyse à l'épreuve de l'autisme – Sophie Robert

Print Friendly, PDF & Email

Arte, chaîne culturelle, traditionnellement proche de la psychanalyse, a décidé de se jeter dans le débat de l’autisme, le 8 mars 2012, dans son journal, pour évoquer les conséquences des recommandations de la HAS.

Arte écrit sur son site : « L’année 2012, année de l’autisme déclaré cause nationale, a débuté avec des débats très virulents sur le recours ou non à la psychanalyse dans la prise en charge de l’autisme. Les psychiatres sont en émoi, ce jeudi, après la publication d’un rapport de la Haute Autorité de Santé qui estime que la pertinence de la psychanalyse et de la psychothérapie institutionnelle n’est pas démontrée dans l’accompagnement des personnes autistes. »

Le reportage présente la situation de Noam, un jeune autiste de 11 ans, scolarisé quatre matinées par semaine. Sa maman, Stéphanie Tanguy, explique : « On nous a mis beaucoup de bâtons dans les roues. On a voulu l’évincer très tôt de l’école ». Concernant la psychanalyse, elle explique pourquoi « la psychanalyse n’est pas du tout adaptée » et parle de la culpabilisation maternelle par les psychanalystes. Elle évoque les progrès de l’enfant grâce aux méthodes comportementales (propreté, lecture, écriture), qui sont des « promesse d’autonomie pour plus tard ». L’enfant va chaque après-midi à la Futuroschool de l’association Vaincre L’Autisme.

Arte se fait ensuite l’écho des revendications des psychanalystes : « Du coté des psychanalystes et des pédopsychiatres, c’est la consternation qui règne. Plutôt que d’exclure des traitements, il faudrait selon eux augmenter les budgets.

Franck Chaumon, pédopsychiatre, s’insurge « alors on dit il faudrait déshabiller Pierre, en l’occurrence les psychanalystes, à ceci près que c’est l’ensemble du corps hospitalier, pour une méthode que l’on estime la meilleure. Mais non. On ferait mieux de s’unir pour demander beaucoup plus de moyens. Et là je trouve que l’Etat et un certain nombre d’hommes politiques sont très malhonnêtes, parce qu’ils se servent, je trouve, d’un courant pour faire oublier ça ».

La journaliste acquiesce «  La France manque en effet cruellement de lieu d’accueil pour les enfants autistes, en particulier les adolescents les plus gravement atteints ».

Ah, finalement Arte défend bien les intérêts corporatistes des psychanalystes…

Voir le reportage d’Arte sur l’autisme

 

admin On mars - 8 - 2012
  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Officiel : Fin de partie po

  Suite à la décision de justice du 26 janvier 2012, ...

Sciences et Avenir : "Autis

Sciences et Avenir consacre un dossier de 6 pages dans ...

La campagne Grande Cause Na

La campagne grand publie de l' "Autisme Grande Cause Nationale ...

Sénat : Evaluation de l'im

Le Sénat a publié il y a quelques jours la ...

Franck Ramus (CNRS) pose de

Franck Ramus est directeur de recherches au CNRS, au Laboratoire ...