Collectif Soutenons Le Mur

Archive Collectif Le Mur – Psychanalyse à l'épreuve de l'autisme – Sophie Robert

François Hollande, Candidat du Parti Socialiste à la campagne présidentielle 2012, a pris position le 9 mars 2012 au lendemain des recommandations de la HAS sur l’autisme.

Marisol Touraine, Députée de l’Indre-et-Loire, Responsable du pôle social, Hamou Bouakkaz, Adjoint au Maire de Paris, Responsable du handicap  Pénélope Komitès, Responsable du handicap et Charlotte Brun, Secrétaire nationale en charge du Handicap, ont rendu public le communiqué suivant :

« La Haute Autorité de Santé (HAS) et l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM) ont publié leurs « recommandations de bonne pratique sur les interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l’enfant et l’adolescent avec autisme ou autres troubles envahissants du développement (TED) ».

Le rapport recommande qu’une approche personnalisée et diversifiée soit proposée aux familles. Elle s’oppose à l’utilisation du packing, et met ainsi fin aux interrogations sur la pertinence de cette pratique. Nous prenons acte de cette publication, elle doit permettre de favoriser un dépistage précoce des enfants et de personnaliser la prise en charge des personnes avec autisme.

L’objectif de François Hollande est avant tout de permettre l’inclusion des personnes avec autisme : inclusion dans l’éducation, inclusion dans la vie active, y compris professionnelle en milieu ordinaire, des adultes avec autisme. Pour cela, il entend favoriser une approche permettant à chaque enfant de bénéficier d’un traitement personnalisé, et choisi en lien avec la famille. »

Lire le communiqué de François Hollande

Notre réaction

Nous saluons cette position de François Hollande qui va nettement dans le sens des recommandations de la HAS et de l’ANESM en mettant en avant le projet personnalisé avec les familles, le dépistage précoce et l’inclusion des personnes avec autisme.

Il faut cependant faire attention aux verbes « favoriser »  et « traitement personnalisé » au lieu de « projet personnalisé », qui renvoient à l’absence de moyens et à une approche trop médicale de l’autisme.

Nous regrettons que François Hollande évite le cœur du débat. En effet, si la question du packing est évoquée, nous observons l’absence de toute référence à l’éviction nécessaire des méthodes psychanalytiques ou aux besoins de financement des méthodes comportementales et éducatives.

 

 

 

admin On mars - 9 - 2012

2 Responses so far.

  1. coline dit :

    En même temps l’idée d’une inclusion semble en porte-à-faux avec l’idée d’une approche institutionnelle. Je me plante?

  2. Oui, il faut que François Hollande et son équipe nous expliquent concrètement comment ils comptent procéder.

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube
Le_mur_censuré

Officiel : Fin de partie po

  Suite à la décision de justice du 26 janvier 2012, ...

2012-03-29-Sciences-et-Avenir-3339221

Sciences et Avenir : "Autis

Sciences et Avenir consacre un dossier de 6 pages dans ...

2012-campagne-collectif-autisme-grande-cause

La campagne Grande Cause Na

La campagne grand publie de l' "Autisme Grande Cause Nationale ...

logo-Senat

Sénat : Evaluation de l'im

Le Sénat a publié il y a quelques jours la ...

2012-Franck-Ramus

Franck Ramus (CNRS) pose de

Franck Ramus est directeur de recherches au CNRS, au Laboratoire ...